Human Rights Watch fait partie des cibles du logiciel espion Pegasus

Le téléphone de Lama Fakih, directrice de la division Crises et conflits de Human Rights Watch qui dirige aussi le bureau de Beyrouth, a été infecté par le logiciel espion Pegasus, crée par la société israélienne NSO Group. Il est urgent de mieux réglementer l’usage de ce type de technologie.

Actualités